Aller au contenu

Tu rêves de devenir thérapeute du vivant et de son cadre de vie ?

Tu rêves de devenir thérapeute du vivant et de son cadre de vie ?

 Tu as raison, c’est un très beau dessein !

Quel  beau projet que de mettre ton savoir au service des autres afin qu’ils se sentent bien dans leur vie,  au milieu d’une société qui prend le vivant pour une marchandise au lieu de le mettre au centre de ses priorités.

C’est un très bel objectif de vie et même, probablement, ta nouvelle vie !

Ce sera un chemin riche en apprentissages.
On ne se décrète pas “ praticien de la relation d’aide”.
On apprend à le devenir.

Voici quelques questions à te poser  afin de nourrir ta réflexion, 

sans doute déjà bien avancée :

  • Qu’est-ce qui me pousse à m’intéresser à cet univers ?
  • Pourquoi être utile aux autres, en prendre soin, les accompagner fait sens pour moi ?
  • Est-ce que je suis fait (e) pour ça ?
  • Est-ce que j’ai les qualités humaines pour le faire ?
  • Est-ce que je saurai faire la différence entre la vie des autres et la mienne ? Entre leurs peines, leurs douleurs et moi ?
  • Est-ce que j’ai une bonne aptitude à l’écoute, à l’empathie tout en gardant la distance nécessaire ?
  • Est-ce que je suis sensible à l’énergie d’un lieu, d’une personne ?

Imagine-toi en situation, pendant un soin par exemple .

  • Quelles sont les sensations qui naissent en moi ?
  • Comment est-ce-que je vibre a cette idée ?
  • Et enfin LA question  : est-ce que j’ai un don, un fluide, du magnétisme ?

Tu es la seule personne à pouvoir répondre à tout ça, mais pour la dernière, permets-moi de citer J Brel “ le talent n’est rien sans travail, mais du travail naît le talent”

Du “magnétisme” on en a tous, même un peu, et ça se travaille . 

C’est ce qui s’appelle “faire sa main”.

Je ne le voulais pas être thérapeute .

Mon rêve à moi, c’était d’être jockey.
Avec mon “ mètre quatre-vingt-cinq”, ce ne fut pas possible.

Je l’ai concrétisé en partie, plus tard,  en vivant avec les chevaux.
Puis, il y a eu la rencontre avec la mer.
Là encore, mes choix de vie m’ont éloigné de ce chemin, même si je l’ai en partie réalisé. J’ai eu mon voilier, travaillé dans une compagnie maritime et je navigue encore de temps en temps.

Mais toi, tu le veux !

 

Ce n’est pas parce qu’on ne choisit pas une route, qu’elle ne s’impose pas à nous.

Je n’ai jamais désiré devenir praticien en soin énergétique,  mon vécu de “fils de thérapeute” ne m’incitait pas à prendre cette direction, mais la vie s’est arrangée pour que je ne puisse l’éviter.
Tout doucement, sans faire de bruit, sans en avoir l’air.
Le départ pour un long voyage et un très long apprentissage (toujours pas achevé)

Mais toi, cette route, tu la choisis !

 

J’aime le faire.

Ce qui est génial dans tout ça, c’est que j’aime ce “ métier”, je devrais dire cet “artisanat”.
Je suis du genre solitaire, pas très sociable, un peu misanthrope.

 Pourtant, la rencontre avec l’autre, son histoire, son chemin de vie, me fascine.
Bien sûr, il y a le fait de lui être utile, de l’accompagner, de l’aider, l’approche énergétique du vivant, mais pas seulement.
La relation, “l’alliance” avec la personne, le vivant au centre de tout.
C’est elle qui donne du sens à  la vie en général et a cette activité en particulier.

Toi aussi, à ton tour,  tu pourras expérimenter tout cela.

 

Les Japonais ont pour coutume de dire que si tu n’es pas prêt à consacrer vingt ans de ta vie a une activité : ne la commence pas.
J’ai commencé en 1996, cela fait 26 ans.

Aujourd’hui, il existe un grand nombre de formations qui te permettront d’apprendre des techniques, des outils, afin de réaliser ton rêve.

Ne fait pas l’économie du temps à consacrer à ton savoir-faire.
De lui dépendra la qualité de l’artisan “thérapeute” que tu vas devenir et je suis sûr qu’il sera une belle personne.

Il y a bientôt deux ans, j’ai décidé de partager mon “outil” afin de permettre à qui le désire de suivre le chemin tracé tout au long de ces années.

J’ai formalisé ma pratique et, avec les premiers élèves qui m’ont suivi (merci à eux de m’avoir fait confiance), développé  des formations  basées sur mes apprentissages et l’expérience acquise au long de ces années.

Voici les solutions que je te propose dans le but de devenir à ton tour : un thérapeute du vivant et de son cadre de vie.

Lao-Tseu , dans le Tao Te King nous dit : “ Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas”.

Afin de t’aider à faire  ce premier pas, j’ai créé pour toi la formation :

 “ Le pendule” :

C’est un très bon début.
Elle est facile et complète.
C’est un petit  investissement indispensable pour commencer ton voyage.

Le pendule te permettra de réaliser ce qu’aucun smartphone ne fera jamais, un lien entre le visible et l’invisible au-delà des limites de l’espace et du temps.

Je vais te montrer comment j’utilise le pendule et ses champs d’applications.

Aujourd’hui, peut-être que tu te demandes comment le pendule fonctionne.

Ou alors, tu te demandes si tu es capable de l’utiliser.

Ou encore comment et dans quels domaines il est possible de l’utiliser.

Tu aimerais qu’il puisse t’aider dans ton travail ou dans la prise de décision.

 Tu y apprendras :

-Qu’est-ce qu’un pendule ?

-Fabrication et nettoyage.

-Les champs d’applications

-Mise en pratique.

-Réponses a quelques questions.

Pour poursuivre ton nouveau chemin et rentrer dans le vif du sujet, je te propose ensuite le premier niveau de la formation “ Hapto-énergie” 

Là, on rentre dans le soin à proprement parler.
Avec cette formation, tu pourras commencer à travailler (après avoir pris le temps de développer tes ressentis et ta compréhension du monde de l’énergie).

Depuis  vingt-six ans que je fais des soins énergétiques, ma technique a beaucoup évolué. 

Il y a quelques années, j’ai nommé le résultat de ce cheminement : Hapto-énergie.

Le préfixe « hapto » (du grec haptien) signifie contact, lien et « énergie » ( énergia ) force en action.

Il s’agit donc d’un dialogue, un contact, avec la « force en action » autrement appelé le « mouvement de la vie », l’énergie d’une personne.

C’est un outil de la famille des « thérapie énergétique », terme générique pour désigner un ensemble de techniques de soins qui agissent sur l’énergie de la personne.

Le but est un mieux-être physique et/ou émotionnel pour la personne qui « reçoit » ce soin.

Dans cette première partie, tu vas apprendre les bases .

De la théorie, mais aussi beaucoup de pratique.

Et tu seras a même de réaliser tes premières séances en présentiel et a distance.

Le programme:

Le concept/définitions

Philosophie de l’hapto-énergie

L’énergie

Les chakras

Les chakras en hapto-énergie

Le kata

Les répartiteurs

Travail en direct sur les chakras

Séance à distance

Travail en présentiel
L’hapto-énergie appliquée aux animaux

Si tu désires aller plus avant : le niveau 2 de l’Hapto-énergie

logo de la formation niveau 2

C’est le soin tel que je le pratique aujourd’hui.

L’objectif est toujours le même, faire en sorte que la personne « se sente bien ».

Cependant, la façon de faire est d’une autre forme.

Un pas de plus dans la pratique du soin énergétique, mais aussi dans la relation à l’autre, vers et avec l’autre.

Le modus operandi de l’hapto-énergie se matérialise par l’apposition des mains du praticien sur les épaules de la personne.

Lorsque l’on pose les mains sur les épaules de quelqu’un on a la sensation d’ embraser  la totalité de sa personne.

Le but de cette « prise en main » est la rencontre avec l’énergie globale . Cette dernière se présentant sous la forme d’une sphère.

Dans un monde idéal, notre corps physique est au centre de cette « bulle ».

De manière empirique (de nombreux ouvrages en font cas) on peut dire qu’il existe un lien entre l’état et la position de cette bulle et l’état physique et émotionnel de la personne.

Le positionnement de la sphère autour du corps va révéler des zones de « trop ou de pas assez ». On peut le mettre en parallèle avec les sensations de vide ou de plein que l’on retrouve par exemple en shiatsu et plus généralement en médecine traditionnelle chinoise. Le rétablissement de l’harmonie entre les corps énergétiques et physiques a souvent pour conséquence l’amélioration, voire la disparition des manifestations.

Ce que tu vas apprendre :

Les 108 perles

3 concepts

Résonance vibratoire

Projections mentales

Prise de conscience de la bulle

Comment faire bouger ta bulle

La bulle en présentiel

La séance sur table

Séance sur chaise et debout

Les choses désagréables

Il y aura un troisième niveau, mais pas encore.
Le temps pour moi de bien le maîtriser, je t’ai dit que je n’avais pas fini d’apprendre !

Enfin, pour ne pas oublier le cadre de vie, je te propose la formation

 “ la géobiologie pour les particuliers”

formation géobiologie

Dans la grande boite à outils que nous utilisons pour « être bien dans nos vies », il y a ceux qui permettent de travailler sur nous et ceux qui agissent sur notre environnement (Feng Shui…)

Dans cette dernière famille, il en est un dont le champ d’action est la  très vaste dimension cosmo-téllurique de notre environnement. Cet outil s’appelle la géobiologie.

Qu’est-ce que c’est et ça sert à quoi ?

Dans le Larousse du XXe siècle, édition de 1930, voici la définition qui en  est donnée  : « Science qui étudie les rapports de l’évolution cosmique et géologique de la planète avec les conditions d’origine, de composition physico-chimique et d’évolution de la matière et des organismes vivants.

Humains, animaux, plantes baignent dans un agrégat de perturbation.

Cette constance finit, à plus ou moins long terme, par impacter leur énergie et donc les différents plans de  leur santé.

Le travail  géobiologique d’un lieu, consiste à identifier les phénomènes cosmo-télluriques  et à  « corriger  » leurs effets de manière à ce qu’ils ne nuisent plus à ceux  qui s’y trouvent.

Au programme :

L’histoire de la terre
Le rayonnement cosmotellurique
Les perturbations
Les outils du géobiologue
Le taux vibratoire
Le mode d’emploi et fabrication des baguettes de géobiologie
La sauge
Le bol tibétain
La cure de sel
Les entités
Le plan
Les outils de correction
Le pendule
la géobiologie et les animaux

 

Il est bien  de travailler sur les lieux de vies et de travail afin d’aider au mieux les personnes que l’on accompagne à être” bien dans leur vie”.

Voici donc toutes les ressources  à ta disposition si tu souhaites concrétiser ton rêve de devenir thérapeute du vivant et de son cadre de vie.

Tu peux faire ses formations les unes après les autres en fonction de tes envies, il te suffit de cliquer sur les liens verts pour en savoir plus sur chacune d’entre elles.

Mais pour ce nouveau départ, j’ai décidé de créer une opportunité un peu particulière pour vingt personnes, que je vais accompagner individuellement : 

l’ensemble des formations pour 487 €  (au lieu de presque 800 € tarif promo boutique) 

Tu disposeras de tous les outils disponibles, pour un apprentissage à ton rythme,  en toute décontraction et tu ne voyageras pas seul (e).

Je te propose un accompagnement individuel mensuel (visio ou tel) que nous planifierons ensemble.

Pourquoi se lancer alors que la période est difficile ?

Effectivement la question mérite d’être posée.

Les dernières années ont été compliquées et des nuages plus sombres les uns que les autres ne cessent de s’annoncer.

J’entends le mot “crise” sans interruption depuis 1974, c’est le privilège de l’âge !

Mais je pense que Sénèque a une bien meilleure réponse :

 « La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. »

Et puis, en définitive, de vie, nous n’en avons qu’une.  Je crois qu’il est de notre devoir de faire en sorte qu’elle soit la plus belle et utile possible et  de la vivre telle que nous la souhaitons, celons nos valeurs.

 « Mieux vaut des remords que des regrets »

Et, le plus important, c’est maintenant que les autres ont besoin de ton aide.

Si tu décides de prendre ta nouvelle route, j’aurai plaisir à marcher à tes côtés.

À bientôt dans les formations ou ailleurs !

Philippe

 

 

Attention: Pour toute commande supérieure à 100 €, il est désormais possible de payer en 4 fois

%d blogueurs aiment cette page :