Pourquoi travailler sur un égrégore? complément d’information.

L’an passé, j’ai publié un article qui s’intitule « Pourquoi travailler sur un égrégore? »

https://biendansnosvies.fr/pourquoi-travailler-sur-un-egregore/ 

Pas mal de choses se sont pasées depuis, notammant la création de la formation « Hapto-énergie, soin énergétique holistique »

https://biendansnosvies.fr/formation-en-ligne/

La question de l’égrégore est souvent revenue lors des différentes réunions avec les « élèves ».

Le concept semble assez compliqué a réaliser. 

En effet comment travailler sur une structure énergétique qui n’est pas directement liée a une « matière ».

Ok, on peut travailler sur une bipède, un quadrupède, un végétal, une maison…

Chacune de ces matérialités ayant sa propre structure énergétique.

Mais quid d’un truc qui matériellement n’existe pas ?

Des exemples, plutôt qu'un long discours

Ces derniers mois, la nécessité de cette approche s’est imposée dans mes séances de soins.

Dans chacun de ces cas, c’était lors de séances à distances.

En présentiel, lorsque l’on est en tête-à-tête avec la personne, les choses peuvent être moins évidentes.

 

Une évidence.

À chaque fois que j’ai eu a travailler sur un égrégore, cette approche s’est imposée comme une évidence.

Non pas un choix réfléchit, mais une information qui arrive et qui déclenche un« Bon Dieu ! Mais c’est… Bien sûr ! »

Ok, ce type d’injonction ne parle qu’aux plus d’un demi-siècle et aux admirateurs du commissaire Bourrel, autant dire : moi.

A toi, lecteur assidu de mes trop rares articles, de trouver ta propre formulation de l’évidente évidence.

Exemple 1 

L’équipe de foot.

Comme je te le raconte dans le premier article : https://biendansnosvies.fr/pourquoi-travailler-sur-un-egregore/

La demande m’a été faite par l’entraineur d’aider le collectif de son équipe.

Ce sujet pour être original  reste assez léger.

J’ai donc travaillé sur l’égrégore de l’équipe, sans jamais entrer dans la sphère intime de l’un de ces membres.

L’objectif était d’harmoniser l’énergie, la vibration du groupe afin que celui-ci donne son plein potentiel.

Le fait qu’il soit bon avec un ballon, ou pas, ne m’incombait pas.

Ayant deux pieds gauches lorsqu’il s’agit de football, j’aurai été de fort mauvais conseils.

Exemple 2

Daniel et Fabienne.

Là, ça n’a plus rien de léger.

Daniel était gravement malade.

Les médecins avaient diagnostiqué un vilain cancer.

Je l’ai accompagné quelques mois.

Dans ce cas, le travail de soin consiste principalement à essayer de l’aider dans les différentes étapes du traitement.

Il y eut des hauts et des rechutes.

 Il y a quelque temps, Fabienne m’a demandé deux séances à distances.

 Une pour lui et une pour elle.

Généralement, elle venait en présentiel, mais ce jour-là elle ne pouvait pas se déplacer.

J’ai commencé par sa séance à elle. 

Alors que je m’apprêtais à travailler sur Daniel, j’ai reçu une injonction : travaille sur l’égrégore.

C’est ce que j’ai fait.

J’ai terminé par Daniel.

La semaine suivante, il est parti, en paix (celons Fabienne).

Permet-moi, Cher Lecteur, de partager avec toi ma vision de ce qui c‘est passé. 

Travailler sur le couple, harmoniser cette énergie, a « peut-être » apaisé les dernière attaches, les craintes et les peurs et ainsi permit le départ.

Exemple 3

Isabelle et Vénus.

Isabelle me demande une séance à distance pour Vénus, son chat.

Elle souffre d’un méchant coryza, ne mange pas et va tous les deux jours chez le vétérinaire pour se faire soigner.

Isabelle me demande de travailler aussi pour elle.

Elle pense qu’une partie du problème de Vénus est lié à son état personnel.

Là encore, le travail sur l’égrégore apparait comme une évidence.

J’ai commencé par Isabelle, puis l’égrégore et enfin Vénus.

Pourquoi dans cet ordre, le sujet principal étant le chat ? 

Libérer les extérieurs avant de travailler sur le centre.

Lors de la séance de Vénus, des images de phallus en érection me sont apparues a plusieurs reprises !

C’est une femelle.

Dans un premier temps, j’ai pensé castration, mais ça n’avait pas de sens.

Peut-être avait-elle croisé un matou malotru ?

À noter que les perturbations énergétiques étaient les mêmes chez Isabelle, l’égrégore et Vénus.

Étrange ?

J’ai appris, par la suite, que la maitresse avait subi un viol.

Note pour plus tard: aborder la relation énergétique humain-animal.

Pour conclure:

Au travers de ces quelques exemples, l’intention est de te montrer l’intérêt de travailler sur cette bien étrange structure énergétique appelée « égrégore« 

Comment faire ?

Dans le premier article, je te donnais des pistes.

https://biendansnosvies.fr/pourquoi-travailler-sur-un-egregore/

Les praticiens en Hapto-énergie, utilisent un « kata ».

Le Kata en Hapto-énergie, c’est quoi ?

Ben, c’est un truc assez génial que l’on utilise lors des séances en présentiels, mais aussi à distance.

Si ça t’intéresse, un petit clic sur le bouton ci-dessous !